Un geste simple pour sauver des vies

Si, aujourd’hui, les réserves de sang sont suffisantes dans notre pays, la situation pourrait rapidement évoluer, notamment à cause du vieillissement de la population, d’où l’importance de recruter de nouveaux donneurs.

En Suisse, en temps normal, l’approvisionnement en sang est assuré. Cependant, il arrive que durant certaines périodes, par exemple lors des vacances d’été, les réserves de ce précieux produit thérapeutique, souvent essentiel à la survie d’un patient — notamment en cas d’accident, d’opération ou pour les patients cancéreux —, viennent à diminuer.

Une problématique d’autant plus importante qu’à ce jour, il n’est toujours pas possible de fabriquer du sang de manière artificielle, alors que la demande doit en permanence être couverte. Soit, pour notre pays, un besoin journalier d’environ 770 dons de sang qui ne sont pas toujours aisés à récolter, puisque, actuellement, seuls 2,8 % de la population donne régulièrement son sang. Cela ajouté au fait que les produits sanguins ne se conservent que pendant une durée limitée.

En tant qu’acteurs de la santé, les Établissements hospitaliers du Nord vaudois s’engagent activement pour l’approvisionnement de sang, en organisant, plusieurs fois par année, des journées de dons dans leurs murs durant lesquelles chaque personne en bonne santé peut contribuer à sauver des vies.

Un acte volontaire de solidarité

Concrètement, une fois sur place, le donneur remplit tout d’abord un questionnaire, qu’il passe ensuite en revue avec un spécialiste médical. Puis on mesure sa pression artérielle et son pouls ainsi que son taux d’hémoglobine. Le don de sang proprement dit ne dure que dix minutes. Après une pause, le donneur se voit offrir un en-cas. La procédure complète de don de sang dure quarante-cinq minutes en moyenne, hormis lors du premier don, o. il convient de prévoir une heure, afin de saisir les données personnelles.

À noter encore que le don de sang est un acte volontaire et non rémunéré. Par leur geste, les donneuses et donneurs volontaires assurent l’approvisionnement de la Suisse en sang et témoignent ainsi leur solidarité envers les patientes et les patients.

Pour plus d’informations sur les dons de sang, les lieux et les conditions, n’hésitez pas à consulter le site www.itransfusion.ch

À noter que la prochaine collecte, au sein des eHnv, aura lieu le 20 décembre dans le hall de l’hôpital d’Yverdon-les-Bains.